Drakborgen

Drakborgen

Drakborgen

Dans le jeu Dungeon Quest, les joueurs explorent les ruines du château du dragon de feu en essayant d'atteindre la chambre du trésor au centre du donjon. Le but est de s'en sortir vivant avec le maximum de trésors possibles. Chaque joueur sélectionne un personnage aux aptitudes différentes, explore, combat et fouille les lieux pour progresser dans le dédale de couloirs et de salles obscures en tentant d'éviter les pièges mortels qui se dressent devant lui.

Un nombre limité de tours sert de compteur avant la fin de la partie. Ce décompte met la pression sur les joueurs pour qu'ils prennent des risques au fur et à mesure de leur exploration car tout aventurier resté dans le donjon lorsque le temps est écoulé meurt enfermé !

Le donjon labyrinthique se construit à mesure de l'exploration et n'est donc jamais le même !

Le jeu est publié à l'origine sous le nom de Drakborgen (Donjon du dragon) en 1985 par Alga, une filiale de BRIO AB. Il est vendu en Norvège sous le nom de "Skatten i borgen" et au Danemark "Drageborgen", sous licence à l'Allemagne à l'éditeur Schmidt Spiele sous le nom de "Drachenhort", à la Grande-Bretagne (Games Workshop) sous le nom de "DungeonQuest". Le jeu bénéficie de 2 extensions : l'une rajoutant de nouveaux personnages, l'autrerajoutant les catacombes plus risquées à explorer.

Drakborgen

Une deuxième édition intitulée Drakborgen Legenden est sortie en 2002 mais n'est jamais sortie en dehors de la Suède. Le jeu a été remasterisé 2 fois par FFG (Fantasy Flight Games) en 2010 et 2012.